Ramadan en Corée du Sud

0
1

La Corée du Sud, ou le pays du matin calme, compte plus de 130 milles musulmans (arabes et coréens) et ce nombre ne cesse d’augmenter de jour en jour.

Passer le Ramadan en Corée est très dur, la vie en tant que musulman l’est beaucoup plus ! En effet, la culture coréenne comprend le Soju (la bière locale) comme boisson omniprésente en toute occasion : rencontre entre amis, réunion avec les collègues du bureau, célébration avec la famille…. Toutes les occasions sont des excuses pour en boire et, la majorité du temps, il est considéré comme impoli de s’asseoir dans une table et de ne pas participer « activement ». Imaginez donc la pression des musulmans quand il faudra refuser de boire un verre, surtout si c’est une personne plus âgée qui le propose !

A part le Soju, le porc est aussi utilisé dans la cuisine avec abondance ! Des plats exclusivement préparés avec cette viande, jusqu’aux différentes soupes et j’en passe. Survivre en mode « Halal » est vraiment très dur aussi.

Le challenge durant le mois du Ramadan se trouve intensifié car il faudra aussi jeûner toute la journée  et changer les horaires de ses repas.

En regardant quelques reportages sur ce sujet, il s’avère aussi que les musulmans mènent un peu la vie dure : certains, en se convertissant à l’Islam, se trouvent sans amis et d’autres trouvent des difficultés à s’en faire pour les raisons citées ci-haut. Par ailleurs, quelques-uns ont aussi dû affronter la colère de la famille, surtout durant certaines fêtes coréennes où l’on se célèbre ses ancêtres.

2921251647_1_3

Heureusement, pendant ce mois sacré, la communauté musulmane en Corée se trouve plus soudée qu’avant et partage régulièrement les repas du « Ftour » dans les mosquées. Plus de 500 personnes s’y rendent alors quotidiennement. Par ailleurs, le pays du matin calme compte un peu plus de 11 mosquées, dont la plus importante et la plus ancienne est située à la capitale Séoul et a ouvert ses portes dans les années 1976.

En plus de cela, certaines sociétés coréennes saisissent l’occasion pour proposer des plats Halal, inspirés par la cuisine locale ; une sorte de fusion qui plaira aux musulmans. Les nouilles Halal, où le bœuf est remplacé par haricots est très populaire, est aussi bien populaire auprès des non-musulmans.

Sur ce, je vous dit « Bon Ramadan » à tous 🙂

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here