LeftRight

Monthly Archives : juillet 2014


Le monde du K-pop est tellement vaste et il y a beaucoup de termes « techniques » que toute fan qui se respecte doit connaître, comprendre et utiliser lors de toute communication avec les autres fans de ce style musical.

Ici, je vous fais un petit inventaire des termes les plus utilisés ainsi que de leurs significations. Pour les vrais fans de K-Pop, ça fera un petit test, pour les nouvelles « recrues », ça sera une initiation et pour celles/ceux qui n’ont pas encore rejoint la secte, un genre de teasing (Come to the dark side already muahahahahahah).

Disclaimer : liste non exhaustive ! (si vous avez d’autres mots et termes, laissez un commentaire (Ici ou sur Facebook)


Prémonitions 10 (partie précédente) Ici…. ou on commence dès le début?? Ici

Il dressa aussi la table, y servit notre dîner et semblait satisfait du résultat final. Dès qu’il prit la première bouchée, il vit que j’étais toujours aussi impatiente de connaître la suite et que les questions à lui poser étaient sur le bout de mes lèvres.

« OK, c’est bon, ne me regardes pas avec ces yeux curieux, je vais te raconter la suite…. ».

Cependant, il ne s’exécuta pas tout de suite ; il prit quand même la peine de manger lentement et délicieusement le plat qu’il a préparé. Après la première bouchée, j’ai dû admettre que c’était vraiment délicieux. J’ai décidé de mettre ma curiosité de côté et de savourer mon plat. Après tout, ça faisait longtemps que je ne dégustais quelque chose de si bon, et qui ne dérogeait en rien à mon stricte régime.

La conversation avec Sami était très plaisante. Il était vraiment très cultivé et sautait d’un sujet à un autre aisément. La conversation fut très riche et très amusante en même temps.

Quand il mit finalement sa fourchette sur la table, il me regarda d’un air sérieux ; je savais qu’il allait continuer son histoire. Je m’attendais à ce qu’il demande une tasse de café pour ce faire mais, bizarrement, il se mit à laver la vaisselle. Il me pria de rester à table et de l’écouter patiemment, sans l’interrompre.


Une autre invention totalement WTF qui nous vient directement du…. ben du Japon. Rien (ou presque) ne nous surprend plus de la part de ce pays !

Le déodorant qui se mange est sous forme d’un bonbon que l’on avale et qui se charge du reste !! Quand la personne l’avale, le produit à l’intérieur diffuse une bonne odeur (de rose en l’occurrence), pendant 6 heures d’affilées, à travers les pores. Ainsi, plus besoin d’utiliser d’autres produits pour masquer les odeurs, un bonbon suffit 🙂


J’ai mené une petite enquête auprès des fans des cultures japonaises et coréennes et, malgré le taux de participation faible :’(  (pas le temps à perdre quand on a les derniers épisodes à regarder), j’ai pu quand même tirer la conclusion que les associations qui œuvrent dans ce domaine sont vraiment méconnues. J’ai donc décidé de consacrer quelques articles pour « faire découvrir » ces associations ainsi que leurs objectifs. Par la même occasion, ça m’a aussi permise de jouer un peu aux journalistes 🙂

Le premier article dans ce sens porte sur une entité qui œuvre principalement pour la promotion de la culture Coréenne au Maroc et dont les activités datent des années 2009-2010. Il s’agit du Club d’Amitié Maroco-Coréen (CAMCO) dont le président et fondateur est Youness Bourakkadi Idrissi. Du haut de ses 28 ans, ce jeune homme a bien de l’expérience dans le domaine et est personnellement un fan avide de la culture asiatique en général. Par ailleurs, il occupe un poste important (dans sa vie de tous les jours) et arrive à bien alterner entre ses responsabilités au boulot et sa fonction de gérant de l’association.

Youness a eu la gentillesse de répondre à mes questions ainsi que l’amabilité de tout expliquer malgré mon « petit interrogatoire ». Ci-après, notre entretien :


Hello, this is N again ^^

Sorry for not being able to post articles more often… I have been busy with exams and actual life! Now that the main issues are over, I am back and I will try to keep posting interesting reviews !

Soooo, today I want to talk about an amazing K-drama: “Emergency Couple”. It is relatively a new drama, taking into account that the last episode aired on April 5th (but I watched it only last month… Yes, I love to wait until the whole drama is finished before jumping in; that way, I don’t get hooked every week waiting for the next episode to see what happens).


La partie précédente par Ici…. et si vous voulez commencer par le tout début, c’est par Ici.

Il hésita quelques secondes, prit un long soupir puis acquiesça de la tête.

« Ok, merci pour la promesse. Maintenant, j’ai quelques questions pour toi … »

Il prit un long soupir, sachant pertinemment que mes questions n’allaient pas être simples. Avant de commencer, il demanda une autre tasse de café, que je servis volontiers.

Il était plongé dans ses pensées, et je n’ai pas voulu l’interrompre dans ce processus, bien que je sois très impatiente. Après la première gorgée de café, il ferma les yeux pour une minute, prit un autre long soupir et se lança dans une longue explication.

« Inutile de me poser à chaque fois des questions, je vous dirais tout ! Et je vais commencer par le tout début…. »


Les phrases qui énervent …

Après avoir donné quelques exemples sur les phrases qui énervent les Otakus marocains, je passe maintenant du côté des fans de K-Pop et K-drama ! Eh oui, les fangirls (oui oui, les fans de K-Pop filles sont plus nombreuses que les mecs, c’est comme ça !) sont aussi exposées à plusieurs phrases dont elles se passeront bien au cours de la journée !

 La première phrase est l’inévitable « Ma ne3raf ach kay3ejbek f had les chinois, koulhom 3aynihom mjebdine ! ». Méprenez-vous, on ne dit pas cette phrase par racisme ni mauvaise intention, c’est juste un adjectif descriptif. Ensuite, on a beau expliquer que ce n’est pas tous des chinois mais des japonais, des coréens et même des thaïlandais, cette personne reviendra toujours avec cette même remarque !! Énervant je vous dis.


Les expressions qui énervent !

L’Otaku marocain est un être humain, pareil que les autres, sauf qu’il a eu la poisse (ou la chance??) de vivre au Maroc avec une passion pour le monde des animes japonais. Et laissez-moi vous dire, ce n’est pas une chose facile !!

Entre la famille incompréhensive, les amis moqueurs et une passion dont tout se passe au Japon, l’otaku n’est pas bien parti  et doit toujours faire face à certaines phrases qui énervent!


Previously on Prémonitions, Part 8

Si vous venez de « découvrir » le blog, commencez dès le début ^^  Ici

Il mit sa tasse sur la table et me regarda droit dans les yeux. Ai-je dit qu’il avait des yeux d’un bleu profond ? Il ne me regardait pas pour me faire peur, il voulait capter toute mon attention. Ce qu’il va dire doit sûrement être important et je dois  être bien concentrée.

Il me dévisagea encore pour quelques secondes avant de dire :

« Je suis Sami, un homme que vous ne verrez jamais dans vos prémonitions. »

Sous l’effet de l’émotion, mes yeux s’écarquillèrent ! Comment pouvait-il savoir pour mes prémonitions ?? Mon sentiment qu’il détenait des informations précieuses se trouvaient justifié par ces mots. Je me trouvais pendue à ses lèvres, attendant impatiemment qu’il élabore son explication.