Juil
08

2015

The Catharsis #2



Salut les amis, chers lecteurs et followers… j’espère que tout va bien ^^

Comme promis (bon, ne s’attardons pas sur la durée de la promesse, je suis vraiment vraiment vraiment désolée pour ce retard)… comme promis donc, voici la suite de la présentation du groupe marocain The Catharsis…. Si vous avez raté la première partie, retrouvez-la ici ^^

WIB– Je présume que vous êtes tous fans de J-Rock ?

Khalid, Yassine & Hamza (en chœur) – Pas du tout (rires)

Khalid– Au fait, je ne suis toujours pas fan de ce style musical, je suis plus orienté Metal & Rock. C’est la voix de Khaoula qui a fait que je décide d’intégrer ce groupe et de me familiariser un peu avec ce style. De plus, je voyais qu’il y avait déjà une harmonie entre les membres ; du coup, je gagne aussi des amis.

Hamza– Je voulais intégrer un groupe Metal à la base, mais quand j’ai vu que les membres convergeaient vers ce style, je me suis dit « pourquoi pas » ? A vrai dire, leur niveau m’importait peu, c’est quelque chose qui se travaille et qui progresse. J’ai vu qu’ils avaient de l’ambiance et qu’ils voulaient aller de l’avant et c’est ce qui m’a encouragé à faire partie de l’aventure.

Yassine– Pour ma part, c’est Khaoula qui m’a encouragé à participer. Cela dit, le J-Rock emprunte à plusieurs autres styles musicaux donc ça ne posait pas de problèmes pour moi. En effet, on y retrouve plusieurs mélodies et techniques du Metal et du Rock.

Oussama– A vrai dire, moi non plus je ne suis pas hyper fan de ce style (Khaoula le regarde, genre : traaiiiiiitre :p ) Je regarde les animes, je suis fan du Japon … je préfère le Metal ou le Rock… mais comme a dit Yassine, ce n’est pas grave vu que le J-Rock en emprunte les techniques. Au final, je me retrouve dans un style assez proche donc je m’y plais aussi.

Quand j’ai vu les Byoku No Otaku sur scène chanter en Japonais, c’est là où je me suis dit vraiment que c’était possible à réaliser.

WIB– Justement, puisque vous n’êtes pas tous fans de J-Rock, vous faîtes comment pour le choix des chansons à interpréter ?

Oussama– C’est Khaoula et moi qui nous occupons de cette tâche. Khaoula choisit des chansons qui lui plaisent, soit de groupes connus ou des OST d’animes, j’écoute et je partage les chansons qui nous plaisent avec le reste du groupe.

Khaoula– Mais ce n’est pas un choix définitif. Il se peut que moi et Oussama soyons très optimistes par rapport à  une chanson, mais les membres nous confirment la faisabilité de la jouer en live ou pas.

Yassine– Oui en effet. Les chansons ne sont pas toutes « jouables » sur scène avec les moyens et les instruments dont on dispose. Donc le choix doit être raisonnable. De plus, on doit chercher si les tablatures sont disponibles pour nos instruments, afin de nous aider à mieux interpréter les chansons, surtout pour la guitare et le clavier. Si on ne trouve pas les tablatures, on se repose sur notre ouïe musicale et on essaie de déchiffrer, ce qui est un peu dure.

Khaoula– Vue que j’ai participé à plusieurs Karaoké, je connais un peu les morceaux qui sont bien appréciés par les otakus, ainsi que ceux qui seront bien accueillis lors d’événements. C’est sur cela que je me repose surtout pour mon choix.

Oussama– Quand on ne retrouve pas les tablatures, cela ne veut pas dire qu’on laisse tomber une chanson qui nous plait et qui plaira au public. Au contraire, on ne laisse tomber un morceau que si nous sommes sûrs qu’avec les moyens du bord, son rendu sur scène sera vraiment médiocre.

WIB– A part la sélection des chansons et le manque de tablature/moyens pour certaines chansons, quels sont les autres obstacles que vous rencontrez ?

Oussama– Hum.. Je dirais les moyens techniques lors de nos performances. Il faut une salle avec une bonne sonorisation et un ingénieur de son compétant. Lors de l’édition Otaku Market de Rabat, il n’y avait pas de retour, donc on n’entendait pas les autres instruments. C’était dur de rester dans le rythme mais on y est parvenu.

Khaoula– La dernière fois, on a balancé les instruments devant le public, ce qui n’était pas forcément une bonne chose.

Khalid– Parfois, on a un souci avec le matériel aussi. Franchement, il y a beaucoup de problèmes techniques mais on surpasse cela dès qu’on voit la réaction du public et le fait qu’il soit réceptif à notre performance.

WIB– Khaoula, j’aurais pensé que tu me diras que le voile te pose problème aussi … qu’on ne l’accepte pas facilement, non ?

Khaoula– Alors là, pas du tout ! Au contraire, ça suscite la curiosité du public… ils disent souvent « Allons voir la fille voilée comment elle chante ! ». C’est un point fort pour notre groupe.

Oussama– C’est une force oui mais je pense que ton talent est plus important.

Khalid– Oui, quand on voie Khaoula sur scène, elle se donne à fond ; tout le monde le fait d’ailleurs. C’est ce qui retient le public.

WIB– Khaoula, je l’ai vue, elle se défoule et donne son max d’énergie. Et les autres ? vous avez quelque chose spéciale pour la scène ?

Oussama– Oui, des Solos, chacun avec son instrument. Khalid est le seul qui ne veut pas implémenter cette tradition.

WIB– Et pourquoi ?

Khalid– L’union fait la force ! Je pense notre performance est plus forte quand on joue ensemble, donc pas besoin d’un Solo en plus. D’ailleurs, on a souvent un temps à respecter, autant en profiter pour jouer plus de chansons au public 🙂

WIB– Quels sont vos projets futurs ?

Oussama– Pour le moment, nous ne sommes pas très connus ; nous essayons de gagner un peu de notoriété. Nous avons donc pensé à alimenter notre chaîne Youtube en plusieurs vidéos de reprises de chansons d’animes (opening & ending). Ça permettra aussi au public de se rapprocher de notre style.

Hamza– Le fait est que, nous n’avons pas trop le choix pour nos productions. Nous sommes « obligés » d’attendre qu’il y ait un événement dans une bonne salle pour y participer. Dans les écoles, la qualité de son et l’espace ne sont pas toujours au rendez-vous et nous n’avons pas encore une fan base solide qui nous permettra d’avoir notre propre concert.

Khaoula– Mais l’idée est là ! Je veux dire qu’il faut toujours essayer ! On pense avoir un concert 100% The Catharsis bientôt mais, pour le moment, on aura des performances dans certains événements de cet été.

Oussama– Et puis, nous pensons aussi ajouter une chanson K-Pop dans notre liste. Les fans de K-Pop nous le réclament. Il nous faut cependant écouter plusieurs chansons avant de décider ; le K-Pop étant vraiment très loin de notre registre.

Le mot de la fin : nous comptons sur le soutien du public car c’est lui qui nous encourage à nous surpasser et à aller de l’avant.

———–

Voilà, c’était tout (ou presque) ce que vous devez savoir sur The Catharsis.

Wind in a Box les suivra sur d’autres prestations et nous lui souhaitons bon courage dans la suite !

En attendant leur concert, soutenez-les sur leur page Facebook



Author:

The author didnt add any Information to his profile yet



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *