LeftRight

Tag : mangaka


Le Dimanche 8 Février a connu l’organisation d’un événement tant attendu par les otakus marocains : l’Otaku Market dans son édition de Casablanca. Pourquoi tant attendu ? Les tickets se sont TOUS VOLATILISES  un jour seulement après leur dépôt dans les points de vente et, les fans de Casablanca ont finalement vu leur souhait exaucé : un événement à Casablanca par l’équipe Manga Afternoon, après des années d’absence.

Cet événement vient suite à l’Otaku Market de Rabat (article ici pour ceux qui veulent découvrir de quoi il s’agissait), et donc avec le même principe de base : le plus grand marché Otaku en une journée pour rassembler le plus grand nombre de fans de cette culture. Cependant, il y a eu quelques particularités propres à cette édition.


Salut tout le monde! voici la suite de mon interview avec Hina Chan, la mangaka derrière « Love Game » (1ère partie sur ce lien). J’espère que vous n’êtes pas confondus avec moi parlant à la 1ère personne.. je ne suis pas schizophrène (pas de preuve concrète jusqu’à présent) mais j’ai juste essayé un nouveau style d’écriture…. Bref, Hina: La suite 🙂

—————————

Je vous avais parlé de mon stand durant l’Otaku market : J’y ai eu des feedbacks variés ! Certains reconnaissaient le manga et m’encourageaient à poursuivre sur ce chemin ; d’autres étaient surpris de découvrir que ce travail était bel et bien 100% Marocain. Le plus marrant, c’est que certaines personnes pensaient que j’étais japonaise et m’abordaient en parlant anglais :p

Les curieux me posent beaucoup de questions sur « Love Game » aussi bien que sur mon parcours de Mangaka… Je vais saisir cette opportunité pour répondre aux questions les plus récurrentes :


Lors de la première édition de l’Otaku Market, j’ai pu réaliser une très belle rencontre : j’ai pu rencontrer la talentueuse Hina, jeune Magaka marocaine qui vient de publier son premier manga. Oui, vous avez bien lu ; j’ai bien mis ces trois mots en une seule phrase et ça a du sens : mangaka, marocaine, publier.

Hina Chan a bien voulu m’accorder quelques minutes pour un interview pour le blog mais j’ai fini par récolter tellement d’informations que le fait d’organiser mes idées m’a pris un temps énorme ! Par ailleurs, j’ai décidé de vous raconter cet interview à la première personne, en citant Hina, plutôt qu’un Q&A classique… bonne lecture ^^